Un peuple prévoyant

C’est dans cette ambiance fantasmagorique, au milieu des herbes folles et des jeux de lumière, que j’aperçois soudain des mouvements rapides et fugaces.

Ma curiosité aiguisée par cette course effrénée, m’entraine dans un monde miniature et part à la recherche de ses êtres furtifs. Je passe d’une herbe à l’autre, regarde derrière celle-ci, puis celle-là ; je suis perdue au milieu de toutes ces tiges et ces raies de lumière qui filtrent à travers, et cours après chaque ombre qui passe et me frôle.

J’arrive enfin devant un monticule, mélange de terre, paille et gravier, château fortifié où habite un peuple prudent et prévoyant.

Les va-et-vient vont bon train, chaque fourmi s’active en prévision de l’hiver, portant sur son dos des graines diverses et variées. C’est très certainement quelques unes d’entre elles qui ont attiré mon attention de leur course alerte.

Elles entrent, réserve sur le dos, et ressortent prestement, déchargées de leur fardeau, déjà à la recherche d’une nouvelle semence à engranger. L’hiver risque d’être long et rigoureux cette année, les besoins en seront d’autant plus grand !

A l’intérieur c’est toute une organisation. On tri les vivres qui arrivent en fonction de leur conservation dans le temps, puis en fonction de leur utilisation puisqu’en effet chacune a des besoins différents car leur service au sein de la communauté n’est pas le même. Oh ! Il y a même un département juste pour les invités et les étrangers dans le besoin !

Je vais peut-être passer quelques jours avec elles, il y a tellement à découvrir encore …

sandrinegresin.com

© Copyright Sandrine GRESIN. Tous droits réservés

logoSaGlueur-500